Projets 2017-2019

Dans notre nouveau programme 2017-2019 nous voulons réaliser la construction de 31 collèges et de 5 écoles primaires. Nous prévoyons des projets d’un montant de 875 million FCFA  au Burkina Faso.

Nous recevons de notre ministère des subventions d’un montant de 656 Million FCFA.

Nous avons prévu dans notre nouveau programme 2017-2019:

1.Collège à Soubouy, Commune Oury, Balé, un bâtiment à quatre classes, abords, cuisine, grillage, 2017-2019.001

2.    Collège à Daboura, Commune Solenzo, Banwa, un bâtiment à quatre classes, grillage, forage, si  nécessaire, 2017-2019.002

3.    Collège à Dira, Commune Solenzo, Banwa, un bâtiment à quatre classes, grillage, 2017-2019.003

4.    Collège à Guimou, Commune Tougan, Sourou un bâtiment à quatre classes, abords, cuisine, grillage, 2017-2019.004

5.    Collège à Dérégoué I, Commune Sideradougou, Cascades un bâtiment à quatre classes, abords, cuisine, grillage, forage, si  nécessaire, 2017-2019.005

6.    Collège à Noumoukiedougou, Commune Mangodara, Comoé, un bâtiment à quatre classes, abords, cuisine, grillage, 2017-2019.006

7.    Collège à Fatin, Commune Boussouma, Sanmatenga, un bâtiment à quatre classes, abords, cuisine, grillage, 2017-2019.007

8.    Collège à Ouanobian, Commune Pissila, Sanmatenga, un bâtiment à quatre classes, abords, cuisine, grillage, forage, si nécessaire, 2017-2019.008

9.    Collège à Napalgué, Commune Kaya, Sanmatenga, un bâtiment à quatre classes, abords, cuisine, grillage, forage, si nécessaire, 2017-2019.009

10.  Collège à Kalwaka, Commune Soaw, Boulkiemdé, un bâtiment à quatre classes, abords, cuisine, grillage, un forage, si nécessaire, 2017-2019.010

11.  Collège à Nabadogo, Commune Sabou, Boulkiemdé, un bâtiment à quatre classes, abords, cuisine, un forage, si nécessaire, 2017-2019.011

12.  Collège à Sémaga, Commune Godyr, Sanguié, un bâtiment à quatre classes, abords, cuisine, grillage, 2017-2019.012, si MENA ne construit pas deux salles de classe,

13.  Collège à Bonsrima, Commune Toécé, Bazéga, un bâtiment à quatre classes, grillage, 2017-2019.013

14.  Collège à Ouda, Commune Bindé, Zoundwéogo, un bâtiment à quatre classes, abords, cuisine, grillage, 2017-2019.014

15.  Collège à Dirzé, Commune Gon-Boussougou, Zoundwéogo, un bâtiment à quatre classes, abords, cuisine, grillage, forage, si nécessaire, 2017-2019.015

16.  Collège à Lahirasso, Commune Padéma, Houet, un bâtiment à quatre classes, grillage, 2017-2019.016

17.  Collège à Banahorodougou, Commune Bama, Houet, un bâtiment à quatre classes, abords, cuisine, grillage, 2017-2019.017

18.  Collège à Diarradougou, Commune Bama, Houet, un bâtiment à quatre classes, abords, cuisine, grillage, forage, si nécessaire, 2017-2019.018

19.  Collège à Farako-bâ, Commune Bobo Dioulasso, Houet, un bâtiment à quatre classes, grillage, 2017-2019.019

20.  Collège à Kotoura, Commune Kangala, Kénédougou, un bâtiment à quatre classes, grillage, forage, si nécessaire, 2017-2019.020

21.  Collège à Niamberla, Commune Morolaba, Kénédougou, un bâtiment à quatre classes, grillage, forage, si nécessaire, 2017-2019.021

22.  Collège à Kongolikoro, Commune Samorogouan, Kénédougou, un bâtiment à quatre classes, grillage, forage, si nécessaire, 2017-2019.022

23.  Collège à Tieban, Commune Founzan, Tuy, un bâtiment à quatre classes, abords, cuisine, grillage, forage, si nécessaire, 2017-2019.023

24.  Collège à Békuy, Commune Békuy, Tuy, un bâtiment à quatre classes, abords, cuisine, grillage,  2017-2019.024

25.  Collège à Bouré, Commune Samba, Passoré, un bâtiment à quatre classes, grillage, 2017-2019.025

26.  Collège à Méné, Commune Barga, Yatenga, un bâtiment à quatre classes, grillage, 2017-2019.026

27.  Collège à Djouma, Commune Séguénéga, Yatenga, 15 km de Nako, Poni  un bâtiment à quatre classes, abords, cuisine, grillage, 2017-2019.027

28.  Collège à Ingaré, Commune Thiou, Yatenga, un bâtiment à quatre classes, abords, cuisine, grillage, forage, si nécessaire, 2017-2019.028

29.  Collège à Nango Foulcé, Commune Zogoré, Yatenga, un bâtiment à quatre classes, abords, cuisine, grillage, forage, si nécessaire, 2017-2019.029

30.  Collège à Kirikodogo, Commune Boussou, Zondoma, un bâtiment à quatre classes, abords, cuisine, grillage, 2017-2019.030

31.  Collège à Damsi, Commune Sourgoubila, Kourwéogo, un bâtiment à quatre classes, abords, cuisine, grillage, forage, si nécessaire, 2017-2019.031

32.  Ecole Primaire à Tita, Commune Pouni, Sanguié, un bâtiment à trois classes, grillage, 2017-2019.032

33.  Ecole Primaire à Ladiou, Commune Didyr, Sanguié, un bâtiment à trois classes, abords, cuisine,  grillage, 2017-2019.033

34.  Ecole Primaire à Koundimi, Commune Lena, Houet, un bâtiment à trois classes, abords, cuisine, grillage, 2017-2019.034

35.  Ecole Primaire à Tamara, Commune Koundougou, Houet, un bâtiment à trois classes, grillage, 2017-2019.035

36.  Ecole Primaire à Kassanga, Commune Djigouéra, Kénédougou, un bâtiment à trois classes, grillage, 2017-2019.036

Si la population a rassemblé les agrégats et  si nous savons combien de salles de classes sont encore necessaires, nous voulons commencer avec la construction des collèges dans notre vieille programme 2015-2018 à

1.                Founa (Sanaba, Banwa) 2015-2018.001

2.                Goersa (Yé, Nayala) 2015-2018.008

3.                Djigoué (Gaoua, Poni) 2015-2018.007

4.                Lah (Kona, Mouhoun) 2015-2018.009

5.                Bounou (Yaba, Nayala) 2015-2018.010

6.                Guéna (Kourinion, Kénédougou) 2015-2018.018

7.                Dapoury (Kayao, Bazéga) 2015-2018.020

8.                Nakaba (Baskouré, Kouritenga) 2015-2018.022

9.                Ouenga (Andemtenga, Kouritenga) 2015-2018.023

10.             Soro (Gassan, Nayala) 2015-2018.024

11.             Kargo (Zimtanga, Bam) 2015-2018.025

12.             Yaké (Bokin, Passoré) 2015-2018.026

13.             Bomborokuy (Bomborokuy, Kossi) 2015-2018.028

14.             Mangorotou (Koundougou, Houet) 2015-2018.031

15.             Tibou (Sollé, Loroum) 2015-2018.033, si MENA ne construit pas deux salles de classe,

16.             Kabo (Yako, Passoré) 2015-2018.035

17.             Sakoinsé (Kokologho, Boulkiemdé) 2015-2018.037

18.             Ninga (Zogoré, Yatenga) 2015-2018.040

19.             Dionkongo (Nouna, Kossi) 2015-2018.042

20.             Koutoumtenga (Boussouma, Sanmatenga) 2015-2018.046

21.             Ouangolodougou (Banfora, Comoé) 2015-2018.047

22.             Yalanca ( Aribinda, Soum) 2015-2018.048

23.             Mahouana (Kouka, Banwa) 2015-2018.064

24.             Béna (Solenzo, Banwa) 2015-2018.065

Nous devons savoir, si dans les villages en haut les salles de classes prevues sont à ce moment encore necessaires, parce que notre Ministère de Développement ne veut pas financer des salles vides.

Si MENA construit, nous ne construirons plus aucun Collège, mais nous construirons sur les autres lieux. Malheureusement nous n'étions pas informés de nouveau par les administrations scolaires du fait qu'ils construisent eux-mêmes des Collèges aux lieux donnés. Beaucoup de temps était perdu de nouveau par cette non-information et nous ne pouvions pas réagir et choisir des lieux de recharge. Cela allait au charge des élèves.

Nous payerons seulement 50 tables-bancs, deux bureaux, deux chaises et deux armoires.

Si un collège n’est élargi que de 4 classes, nous ne financerons pas des abords et des cuisines mais seulement un grillage autour du collège et des objets d’ameublement. Si un nouveau collège est construit nous financerons aussi des abords et des cuisines.

Si le forage le plus proche est environ 700 m éloigné du collège ou de l’école, nous financons peut-être un forage. Nous ne voulons pas financer un bâtiment administratif pour les CEG, mais nous construirons deux bureaux et deux abords pour les enseignants.

Dans l’année 2018/2019 nous allons financer encore  plus de collèges parce qu’il s’agit ici d’un vrai cas d’urgence. Dans les dernières années on n’a pas construit assez de collèges et les enfants qui quittent les écoles n’ont souvent pas de possibilité de se perfectionner.

Si un village ou une commune n’a pas assez ramassé les agrégats ou l`état ou une autre ONG y est actif et construit un établissement scolaire, nous choisirons un autre village pour la construction d’un CEG. L’Association Solidarité Afrique de l’Ouest a reçu beaucoup demandes pour la construction d’écoles primaires et des CEG. Manque de moyens, nous ne pouvons pas réaliser toutes ces demandes. Les autres villages restent sur notre liste d’attente.  Nous essayons de les classer d’après une priorité: nombre d’habitants, éloignement jusqu’à l’école la plus proche /au collège le plus proche etc.

Vu le grand nombre de réalisations, nous sommes obligés de construire plusieurs projets dans une zone pour diminuer les frais de suivi. L’année suivante, nous choisirons d’autres zones pour concentrer les projets.

Si les directeurs régionaux ou provinciales du MENA dénomment des villages dans leur liste de priorité qui ont besoin d’un collège sans avoir ajouté des questionnaires remplis nous ne pouvons pas construire là. Les questionnaires sont dans notre site http://www.solidaritaetskreis.de/ . Pour la construction de nouveaux collèges ou d’un premier doublement de classes nous avons aussi besoin d’une autorisation de l’administration compétente.

Plantation d’arbres

Sur nos visites nous avons malheureusement constaté que malgré la clôture payé on n’a pas planté des arbres dans de nombreuses écoles et collèges  ou seulement très petits arbres qui n'ont pas été correctement versé, Nous avons été très déçus de cela. Il n'y a vraiment pas beaucoup de travail pour planter des arbres et à motiver les élèves à verser les arbres. Autour des arbres il faut mettre un cercle de pierres, de sorte que les élèves puissent mieux voir les arbres et mieux les protéger.

Nous exigeons la plantation d’arbres pour lutter contre la désertification qui bat le plein dans votre pays. Là où il y a des arbres, l’eau pénètre dans le sol et nourrit la nappe phréatique, en même temps l’érosion qui enlève le sol fertile est diminuée. D’autre part, beaucoup d’arbres plantés diminuent les grandes inondations et empêchent la destruction de beaucoup de maisons parce que l’eau pénètre dans le sol et ne reste pas à la surface.

Quoique nous connaissons très bien le problème de la chaleur, nous ne finançons pas de plafonds dans les classes et dans les logements parce que nous avons souvent remarqué qu’ils étaient détruits par les termites. Au lieu de cela, nous payons souvent un grillage de 40 x 60 mètres qui est à installer autour des classes pour y planter des arbres qui, après quelques années donneront de l’ombre autour des classes et créeront ainsi un microclimat plus agréable. Nous prions les enseignants d’instruire les élèves dans la plantation et dans le soin des arbres et nous attendons que chaque élève plante et entretienne son propre arbre. Le grillage payé par nous est conçu pour l’entourage de l’école. Les plantes doivent être plantés à 3 mètres du bâtiment et avoir une grandeur d’au moins 50 centimètres. Le trou doit avoir une profondeur de 50  centimètres. En cas de mauvaise terre, on y met le mélange suivant : 1/3 de terre, 1/3 de sable et 1/3 de fumier et on arrose les nouveaux plantes le soir jusqu’à la prochaine saison des pluies. D’autre part, nous exigeons aussi de conserver les arbres qui existent déjà avant la construction et d’éviter les feux de brousse qui risquent de détruire les nouveaux plantes.

Tout en espérant à une bonne continuation du projet dans votre village et je vous prie, Madame, Monsieur, chers amis, d’accepter mes sentiments les plus amicaux et de les transmettre à toute la population.

Michael Simonis                                         Karl-Wilhelm Simonis

Président d`A.S.A.O.                                  Officier de l’Ordre national

Secrétaire Général d`A.S.A.O.

 

 

Quatre classes avec 2 bureaux

Collège

Trois classes avec bureau et magasin

Ecole Primaire

Sable mélange

223 m3

167

Sable fin

170 m3

127

Gravier

102 m3

76

Moellons

63 m3

47

Terre pour le remblai

70 m3

52